Spiruline, et spiruline

Spiruline artisanale paysanne et production industrielle

Il y a de notables différences entre production artisanale et production industrielle. Les producteurs artisanaux sont généralement des agriculteurs, ou encore des fermes humanitaires, fondées pour offrir à titre gratuit ou à prix solidaire de la spiruline à des populations vulnérables. La logique n’est généralement pas la même pour les grosses exploitations de Chine ou des États-Unis qui travaillent la spiruline comme s’il s’agissait d’un produit générique, sans côté humain bien affirmé. Le consommateur n’est jamais en contact avec le producteur industriel, mais toujours avec un revendeur, souvent très loin du monde de la production et qui peut vendre de la spiruline sans connaissance profonde du produit, allant souvent vers le fournisseur le moins cher, et sans attachement au produit en tant que tel.
Les producteurs artisanaux ont un grand souci de qualité, mettant leur attention et passion au service d’un aliment unique auquel ils croient, en autres, pour les qualités hors du commun de la spiruline, et ce qu’elle peut apporter pour le futur de l’alimentation humaine. Certains défendent, comme nous, une vision plus globale, d’occupation du territoire à travers l’installation de fermes de spiruline de dimension humaine.

Comment reconnaître une spiruline de bonne qualité ?

spirulina-sprinkles

  • Le séchage à basse température, 35- 40°
    Les productions industrielles sont séchées par spray-dry à des températures supérieures à 60°, seuil à partir duquel la spiruline commence à perdre une partie de ces nutriments.
  •  

  • Le respect des normes européennes en matière de bactéries et de métaux lourds.
    Beaucoup de productions industrielles chinoises ne respectent pas ces normes (Un scandale a éclaté à ce sujet en 2012 suite à une enquête de presse. Les taux maximaux de plomb dans la spiruline étaient dépassés de l’ordre de 820% par 6 des 8 grandes marques de spiruline chinoises.)
  • Le goût est-il agréable ?.
    Un goût fort n’est pas un bon signe en terme de qualité de produit. Et à ce titre, une gélule peut cacher une spiruline inutilisable sous forme de poudre… La présentation sous forme de brindilles ne peut être proposée que par un producteur artisan.
  • Le taux de phycocyanine.
    Ce pigment bleu antioxydant est l’un des meilleurs indicateurs de la transformation de la spiruline : alors que le produit frais en contient autour de 25% du poids brut, une transformation agressive en milieu industriel peut faire tomber ce taux à moins de 1% ( ce que l’on peut constater en Chine et en Thaïlande) tandis que les meilleurs industriels sont à entre 5 et 10% ; la spiruline artisanale a des taux variant de 8-10%, à 18-23%.
  • Traçabilité et qualité.
    La relation directe avec un producteur artisanal, en plus de la valorisation des aspects humain et local, apporte la vérification aisée de ces deux critères.

Info:
la production mondiale est estimée à 5000 tonnes, dont la moitié est produite aux USA, l’autre grande partie en Chine. En France, on estime la production de la centaine de producteurs entre 30 et 40 tonnes.

Spiruline bio ?

european logo for organic production

 

 

 

Extrait d’une communication de la FSF (Fédération des Spiruliniers de France) http://www.spiruliniersdefrance.fr/Documents/communication-spiruline-bio.pdf

Consomm’acteurs responsables, soyez vigilants !
Il n’existe aujourd’hui aucun label européen pouvant certifier une spiruline « issue de l’aquaculture biologique ». Le cahier des charges spiruline biologique reste encore à créer..

Pour certaines grosses structures l’enjeu commercial est tel que les acteurs des certifications dites « bio » (fermes, organismes contrôleurs et certificateurs) vont privilégier l’étiquette à l’éthique. Notez que ces mentions ne sont pas, pour la plupart, des labels reconnus mais de simples certifications de contrôles (Ecocert, Naturland…). Un organisme certificateur peut faire son chemin tout seul, sans label officiel et de façon contractuelle avec les fermes. Analysez bien les étiquettes et faites bien la différence entre un organisme certificateur (qui ne contrôle pas forcément uniquement l’agriculture biologique !) et un label.
Alors quelles sont ces spirulines d’importation dites « bio » qui viennent pour la plupart d’Amérique ou d’Asie ? La privatisation et la dissimulation des procédés utilisés par ces grandes exploitations sont pratiques courantes. Une des conséquences d’un tel fonctionnement est de freiner la recherche d’intérêt général encouragée par la FSF. Nous, spiruliniers de France, avons fait le choix de travailler ensemble, dans le partage des connaissances et en toute transparence. Dans tous les cas, nous encourageons la consommation de spiruline française. Produit artisanal de haute qualité élaboré à partir de souche naturelle de spiruline, non OGM, non hybride et cultivée sans pesticide. La spiruline est cultivée sous serre à l’abri des diverses pollutions aériennes. La biomasse est égouttée, pressée et séchée à basse température. L’atomisation et l’irradiation n’existent pas en France. Les paillettes issues de ce procédé révèlent une spiruline douce et unique.
Un produit local pour une consommation responsable !

 

Moi-même, j’ai vu dans un magasin naturel en Algarve, une spiruline vendue à un prix vraiment attractif et qui comportait ce logo bio avec indication de provenance : non-EU ; le goût, et l’odeur sont forts et peu appétissants. Attention aux étiquettes, et produits trompeurs.

Copyright 2015 Spirulina da Serra - Monchique | All Rights Reserved